Un aumônier respecté se retire

Un aumônier respecté se retire

Après dix-sept années de service généreux pendant lesquelles il nous a fait vivre des Eucharisties priantes et pleines de sens, l’abbé Bernard Bousquet quitte son ministère chez les Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus. Par ses homélies, il nous invitait à un plus-être sur notre chemin d’alliance avec le Cœur de Jésus. Son amour de prédilection pour les malades de l’infirmerie nous est bien connu. Il était disponible à rendre visite à chacune, à lui prodiguer ses précieux encouragements et, souvent, le sacrement du pardon et le sacrement des malades.

Nous citons la suite de ses paroles : « Merci à tout le personnel de l’infirmerie avec qui j’ai aimé travailler dans le respect et la collaboration. Merci et union de prière pour toutes les religieuses de l’infirmerie où j’étais attitré pour exercer mon ministère plus particulièrement. En dix-sept ans, j’ai eu la grâce d’accompagner 165 religieuses dans leur chemin vers le Paradis. À vous toutes, religieuses de cette communauté que j’ai appris à connaître, aimer et servir, reconnaissance pour votre don, service et compétence ici et là dans notre diocèse, et pour moi spécialement ici. Merci à vous laïcs qui fréquentiez nos célébrations. Merci de votre foi, espérance et charité en Dieu.

« J’ai aimé ce que je faisais »…

Nous gardons de lui un souvenir plein d’affection et de gratitude pour l’homme de Dieu qu’il est, simple et aimant.