115 Ans de présence à Magog
115 Ans de présence à Magog Reconnaissance aux Filles de la Charité

115 Ans de présence à Magog

En reconnaissance aux Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus pour cent quinze ans de présence à Magog

115 Ans de présence à Magog
1907-2022

Ce dimanche 16 décembre 2022, lors de la messe de 11h à l’église Saint-Patrice, nous avons l’occasion de remercier la communauté des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus pour les 115 ans de leur présence ici. Un vin d’honneur sera servi à la fin de la messe, afin que chacun puisse échanger avec les religieuses présentes.

Les abbés Éric Vaillancourt et Steeve Lemay
entrent en procession accompagnés des diacres et lecteurs.

C’est en 1907 que cinq religieuses des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, d’origine française, sont arrivées à Magog pour prendre la direction de la Crèche, qui deviendra en 1939 l’Hôpital La Providence.

L’Hôpital La Providence à Magog

Leurs premiers jours de vie en incubateurs
à l’Hôpital La Providence

La Fanfare Notre-Dame en 1965

En 1909, neuf autres religieuses arrivent de France pour prendre en charge le couvent de Magog. Leur implication dans le domaine de la santé et de l’éducation a culminé en 1966 avec la présence de quatre-vingt-dix religieuses à Magog, quarante-six oeuvrant à l’hôpital et quarante-quatre enseignant dans cinq écoles. Au fil des années, quarante-sept jeunes filles d’ici se sont jointes à la communauté.

Le groupe des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus
au Couvent Saint-Patrice en 1958

Extraits de témoignages reçus à l’occasion de ce rassemblement spécial

Ho là! 115 ans de présence à Magog, ça mérite bien des louanges et des honneurs avec tout ce que la communauté a initié, crée, et pris en charge au bénéfice de la population.
C’est admirable et vous avez de quoi à être fières. 

C’est toute une époque qui se clos avec votre départ. C’est triste! 

Je vous souhaite une heureuse relocalisation en apportant avec vous le souvenir et la reconnaissance de toutes ces personnes que vous avez soignées, éduquées, instruites, aidées, consolées, soulagées …etc.

Bravo à la communauté et bravo à vous, petite et dernière équipe de la rue Abbott à avoir tenu le phare. 

Un petit mot pour dire que nous étions présentes à la messe hier. … Je revoyais toutes les soeurs qui avaient été importantes pour moi.

Émouvant pour nous mais surtout pour vous.

Nous avons passé une bien belle journée en votre compagnie. L’ambiance était à la fête.

Pour l’organisation, il faut remercier les abbés Steve Lemay et Éric Vaillancourt qui ont su s’entourer d’une bonne équipe de bénévoles.

Un grand merci de me tenir au courant de l’échéance de votre départ de Magog.

Après tant d’années à Magog, c’est tout un crève-cœur, et surtout une étape qui apprend le détachement.

En même temps ce n’est qu’une autre tranche de la vie, qui nous recentre sur l’Essentiel. Bon départ vers votre nouvelle vie! Bon vent!