Un vitrail pour Soeur Simone

M. Serge Rodrigue a réalisé un vitrail en hommage à sa directrice à l’école de St-Paul de Scotstown dans les années 70. Le vitrail a été installé dans l’une des fenêtres sur la façade de la résidence Jean-Maurice. Une cérémonie tenue le 9 mars 2012 a souligné le don et l'installation de l'oeuvre.

S. Simone Arguin

Serge Rodrigue

S. Simone Arguin fut directrice à l'école de 1970 à 1989; elle avait gagné tous les cœurs par son accueil, sa gentillesse, sa bonté, son humeur égale et ses multiples talents. Elle était une directrice dynamique qui aimait faire des projets. Les débuts et fins d’année étaient remarquables. Elle savait se faire épauler par les professeurs et les parents. Toujours courageuse, S. Simone ne lâchait pas. Son approche auprès des enfants était douce, elle les aimait tous et ils le lui rendaient bien.

M. Rodrigue explique d'où lui vient la grande reconnaissance qu'il voue à S. Simone :

Au lendemain de son décès, je tenais à rendre hommage à Sœur Simone parce que je réalise aujourd’hui combien elle a été une dame importante dans ma vie. Lorsque j’avais 5 ans, j’ai eu un grave accident : une explosion suivie d’un incendie dans un garage, qui m’a laissé passablement cicatrisé comme vous pouvez le constater. J’étais avec mon père et une de mes sœurs. Mon père est décédé lors de cet accident et ma sœur a été gravement brûlée, tout comme moi. J’ai passé une longue année à l’hôpital.

À mon retour à l’école, je n’avais pas fait ma première année et j’ai passé en deuxième dans la classe de Sœur Denise. Ce n’est qu’aujourd’hui que je prends conscience de tout le travail qui a été accompli par Sœur Simone et Sœur Denise. On nous a intégrés, nous qui étions bien différents des autres. On nous a protégés, donné des cours de rattrapage, aidés à surmonter le choc de l’accident et l’épreuve de la guérison et accompagnés à amorcer le long processus d’adaptation davantage social que physique.

Serge Rodrigue et S. Denise Harvey

haut de page