Expansion au Québec

Introduction Education Soins Service

Présence des Filles de la Charité en milieux ruraux

Pendant la période concernée (1911-1970), les activités des religieuses dans les petites paroisses ou villages étaient très nombreuses et diversifiées, tout le contraire de la "spécialisation" !

À cette époque, plusieurs sœurs oeuvraient en ville, soit dans les hôpitaux, soit dans les écoles de quartier, soit dans des institutions scolaires plus spécialisées.  Le plus grand nombre était dispersé dans des villages, en milieu rural.  Elles étaient considérées comme des éducatrices bien formées pour l’enseignement, des femmes présentes à la vie concrète des gens, des femmes de foi chrétienne très engagées dans l’animation de l’Église locale.

Jeter un regard sur cet aspect de l’histoire des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus à cette époque, c’est prendre conscience à la fois du « zèle apostolique » des sœurs et d’une communauté de femmes bien insérée dans le peuple. Les sœurs ont tenu une large place dans la collectivité où elles étaient des témoins de la charité du Christ. Avec toutes les ressources dont elles disposaient, elles préparaient pour leurs concitoyens des lendemains meilleurs.

Témoignage

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

haut de page