Noël

Jésus est venu sur terre, il vient tous les jours et il reviendra à la fin des temps. À Noël, nous actualisons sa venue en commémorant ce don de Dieu à l’humanité au cours d’une célébration à la fois simple et grandiose.

Cette fête est pour nous si importante que nous nous y préparons pendant 4 semaines à l’aide des textes bibliques annonçant une grande libération grâce à la venue d’un Sauveur. Nous lisons entre autres de très beaux textes du prophète Isaïe qui présente, en ces termes celui qui va venir :

L’Esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce qu’Il m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres, guérir ceux qui ont le cœur brisé, annoncer aux prisonniers la délivrance et aux captifs la liberté (1).

Bien sûr, Isaïe annonce ici comment Dieu va s’occuper de son peuple au retour de l’exil vers 550 avant Jésus, mais, nous, nous savons que cette prophétie se réalisera aussi en Jésus. Voilà pourquoi ces paroles pénètrent notre cœur en ce temps de préparation à la grande fête de l’anniversaire de naissance de Jésus.

Nous relisons également les paroles de Jean le Baptiste, le dernier des grands prophètes qui nous dit et redit : Préparez le chemin, aplanissez la route, convertissez-vous ou plutôt changez vos cœurs…(2) il vient celui qui donne le courage de l’authenticité, il est là celui que nous appelons sans le connaître. Tout au fond de nos cœurs, il se révèle dans la Parole de Dieu proclamée par les prophètes.

L’évangéliste Matthieu, par la fusion de textes prophétiques, présente Jésus comme fils de Dieu en rapportant ces paroles lors du baptême de Jésus par Jean le Baptiste : Celui-ci est mon Fils, écoutez-le(3). Dorénavant, ce sera Jésus lui-même qui nous fera connaître Dieu et son dessein d’amour sur l’humanité. comment ne pas célébrer dans la foi, à Noël, le jour de la naissance du Fils de Dieu.

Lucille Lepitre, fcscj

Notes :
1. Prions en Église, déc. 2011, vol. 46, p. 12
2. ibidem
3. Matthieu, 3,17  

 

 

haut de page