Goto main content

Un passage obligé….

 

Élaboré avec discernement depuis de longs mois, le processus de déménagement des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, du 605 Bowen Sud aux «Terrasses Bowen», arrive à son achèvement pour se concrétiser en septembre prochain. Invitées à souligner cet événement en province dans notre chapelle de la Maison Centrale, toutes les sœurs ont répondu avec empressement.

 

            Le dimanche 16 août 2020, à 9 heures, toutes règles de confinement  respectées, 83 sœurs se retrouvent à  la chapelle, celles de l’infirmerie dans leur chambre respective et quelques autres dans de petites salles communes, toutes présentes devant leur écran (réseau interne de diffusion).

 

Chapelle du 605 Bowen

            Les mots d’ouverture de Soeur Françoise Drouin, supérieure provinciale, traduisent bien le motif de la rencontre. « Aujourd’hui, pour une dernière fois en ce lieu sacré, nous venons célébrer l’eucharistie ensemble, en province. La magnifique chapelle, que nous laisserons à regret dans quelques semaines, est la mémoire des grands événements, des ressourcements, des temps ordinaires et parfois douloureux vécus en province, en communauté et en privé. C’est ici que nous venons encore chercher réconfort et force pour vivre le quotidien de nos vies. Dans peu de temps, nous nous retrouverons ailleurs, mais c’est le même Sacré-Cœur qui nous accueillera et le même Seigneur que nous implorerons.

 

            L’orgue qui a toujours rehaussé nos célébrations, en les rendant plus vivantes et plus priantes, avait été réduit au silence en mars dernier. Ce matin, nous aurons la joie de l’entendre résonner à nouveau grâce à notre remarquable organiste attitrée, madame Maryse Simard.  Nous apprécierons son harmonie avec le saxophone joué par monsieur Jean-Denis Dubuc et la voix de madame Nadia Grenier pour chanter nos louanges au Dieu très bon. Au cours de cette célébration unique,  rendons grâce pour les nombreux bienfaits accordés à la Congrégation, à la province et à chacune de nous. Que le Seigneur nous accorde sa bénédiction pour vivre l’étape qui vient dans la sérénité, dans la paix et l’union des cœurs.»

 


Douglas Daniel, prêtre

 

C’est avec beaucoup d’émotion, dans une atmosphère de calme et de sérénité malgré quelques  serrements au cœur, que s’est vécue cette célébration. En évoquant, dans son homélie, plusieurs passages tirés de  la Bible, monsieur  l’abbé Douglas Daniel a souligné pertinemment  que tous les passages vécus au cours de notre vie peuvent nous préparer à l’ultime passage…

 

             Un chant de Robert Lebel (Ville-Marie) exécuté avec brio par madame Nadia nous a invitées à la confiance. «La vie nous attend. L’amour c’est d’oser croire qu’il y a quelqu’un dans nos espoirs…Allons de l’avant…Oui, on part ! Certains jours la barque est fragile… Et le temps qui file est un temps difficile… Mais l’amour mènera ton navire.  L’amour c’est comme un phare…»

 

            Pour clore la célébration, nos musiciens nous offrent une dernière pièce : madame Maryse et monsieur Jean-Denis déploient leurs talents dans un  duo magnifique, orgue et saxophone, qui éclate  et fait  vibrer nos cœurs pour y inscrire à jamais des souvenirs mémorables.      

                             

                                                                          Texte : Monique Audet fcscj  le 16 août 2020

                                                                                              Photos : Suzanne Bélanger le 16 août 2020

map-marker-alt_1.png
mobile-alt.png
envelope.png

MAISON PROVINCIALE

575, rue Allen

Sherbrooke

Québec, Canada

J1G 1Z1

Téléphone : (819) 569-9617

Site web : fcscj.net

Courriel : communications@fcscj.net

 

4.png
Fichier_1.png
1.png
2.png

Créé par Communications et Société propulsé par SedNove