Goto main content

Expansion outre frontières

Introduction

MissionsLes Supérieures de la congrégation en Amérique ont accepté des œuvres outre frontières de la même manière qu’elles ont accepté des œuvres au Québec, c’est-à-dire en réponse à des demandes d’évêques, de prêtres ou de religieux missionnaires, désireux de s’adjoindre des aides qui les soulageraient dans leur ministère ou prolongeraient leur propre action pastorale.

La première percée missionnaire est due à Mère Marie-Alexandrine et à Mgr Joseph Bonhomme, vicaire apostolique au Basutoland (Lesotho d’aujourd’hui, Afrique du sud). En 1950, au cœur de la période qui nous intéresse, il y avait là 190,650 catholiques sur une population totale de 560,550, soit 34 %.

Après quelques années, s’est ouverte la frontière avec le pays voisin, le Natal (République du Sud-Afrique), sous l’impulsion des Père Oblats de Marie-Immaculée.

En 1963, à l’appel de Rome et de Mgr Georges Cabana, évêque de Sherbrooke, un contingent de quatre religieuses s’implantait à Sao Luis, Brésil en vue de l’évangélisation.

Enfin, en 1972,  la congrégation fournit des sœurs à Tahiti, au grand bonheur du curé Hubert Coppenrath, devenu évêque par la suite.

Afrique

Afrique australe

En 1935, des Oblats de Marie-Immaculée canadiens interpellèrent la Congrégation pour une fondation dans ce qui s’appelait à l’époque le Basutoland.  L’origine de cette œuvre est d’inspiration canadienne et, au tout début, les Sœurs, qu’elles soient américaines, françaises ou canadiennes, partaient toutes du Canada. Des maisons furent aussi ouvertes dans le Natal voisin (République du Sud-Afrique).

Note: une histoire de cette œuvre est à venir.

Brésil

Brésil

Fondatrice au BrésilVers le milieu du siècle, un appel pressant émanant  du Vatican invite les Églises bien établies à faire un effort pour favoriser l’évangélisation dans d’autres milieux, en particulier en faveur de l’Amérique latine. Le diocèse de Sherbrooke décide alors d’envoyer des volontaires pour répondre aux besoins du diocèse de São Luis dans le nord-est du Brésil. On fait appel à des laïcs comme à des religieuses pour soutenir le travail des prêtres. Le 4 décembre 1963, quatre FCSCJ prennent la route de l’autre Amérique : S. Laure de l’Eucharistie, S. Marie du Rédempteur, S. Marie Brodeur et S. Thérèse Petit, la seule survivante du groupe des fondatrices. Le labeur de ces ouvrières de la première implantation à São Luis s’est épanoui pour donner naissance à 12 belles vocations brésiliennes encore épaulées par 4 sœurs canadiennes. Les sœurs travaillent dans deux États du pays; elles oeuvrent en éducation, dans les soins infirmiers et en pastorale de l’enfance, elles s’impliquent particulièrement dans la formation des responsables de communautés de base et d’éducation catéchétique ainsi que dans les pastorales sociales.

Une autre partie de ce site s'intéresse au développement actuel de cette mission.

Tahiti

Tahiti - Introduction

Tahiti


La Province canadienne a ouvert la mission de Tahiti en 1972. L’implication des religieuses a revêtu divers visages : direction d’écoles primaires, catéchèse au niveau diocésain à Tahiti et dans les îles, enseignement, nursing, formation des maîtres et des séminaristes, direction d’un Centre pour handicapés, direction d’une librairie religieuse desservant toute la Polynésie. Une Marquisienne et une Canadienne y sont présentement à l’œuvre, soutenues dans leur action apostolique par un groupe d’associé(e)s engagé et dynamique. Toutefois l’avenir de cette mission reste incertain. Mais 36 ans de présence dans un milieu, en plein coeur des transformations que l’Église universelle connaît depuis Vatican II, représentent une contribution bien accordée aux formes de présence missionnaire de notre temps.

 

 

 

Tahiti - Localisation

Polynésie

 


La Polynésie française est composée de 150 Iles et îlots – 4000 k2. La capitale est Papeete.

Elle se situe en Océanie et c’est un territoire d’outre-mer sous protectorat français, après avoir été colonie française depuis 1842. Après bien des interventions, l’Amiral Dupetit Thouars en avait pris possession par la force militaire au nom de la France.

La Polynésie est formée de 5 archipels

Les îles de la Société : les Îles-du-Vent, dont Tahiti et les Îles-sous-le-Vent
Les îles Marquises
Les îles Tuamotu
Les îles Gambier
Les îles Australes

Sur l’île de Tahiti, les sœurs ont vécu à Papeete , Pirae , Mahina  et Arue. Elles ont aussi vécu à Rikitea, dans l’île des Gambier.

La population actuelle de la Polynésie comte 265 000 habitants. Elle est formée de Tahitiens, de Chinois, de Français.

Tahiti

Quelques usines, des commerces, le tourisme et l'artisanat procurent la richesse de l’île de Tahiti.

En 1834, les premiers missionnaires catholiques débarquent à Tahiti mais les pasteurs protestants y sont déjà présents depuis 1797. Ils sont à l’origine de la conversion au protestantisme d’une grande partie de la population. Après les protestants et les catholiques, de nombreuses sectes viennent aussi implanter leur doctrine dans le pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tahiti - Histoire des FCSCJ en Polynésie française

 

Tahiti constitue un volet de l’histoire missionnaire des Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus à l’extérieur du pays.

Des sœurs sont d’abord allées en Polynésie pour des projets d’enseignement : cours de mathématiques et de français aux professeurs, puis travaux de recherche universitaire. Ces séjours répétés se transformèrent en un établissement stable de fcscj à Tahiti.

Une première communauté s’installe en 1972 et prend en charge des œuvres suggérées par des personnalités de l’endroit qui avaient été consultées sur les besoins de la population : l’évêque, le Président, la directrice de l’hôpital.

Dans l’enseignement, les principaux engagements – de durée variable – ont été au cours des années et sont encore dans quelques cas:
  • La direction, la formation, l’enseignement dans une école primaire, une maternelle et une institution pour handicapés moteurs

  • L’enseignement aux étudiants du Grand Séminaire

  • L’enseignement et la formation donnée à la maison vocationnelle pour jeunes filles du diocèse

  • La formation en pastorale familiale aux couples.
 
Les sœurs ont trouvé tout naturellement leur place dans le domaine de la catéchèse, soit pour l’enseignement direct, soit pour la formation de catéchètes à Tahiti et dans les îles :
  • Dans une école secondaire et privée.

  • Pour tous les catéchètes en paroisse et occasionnellement dans des écoles privées.

  • Dans des paroisses pour la supervision et l’aide au personnel bénévole.
 
Dans le domaine du nursing, les sœurs ont aussi eu une action :
  • Par la direction d’une crèche et la formation du personnel

  • Par des soins à la population de l’île de Mangareva dans l’archipel des Gambier, au Centre médical de Rikitea.

 

 
La libraire religieuse Pureora est :
  • Un bon lieu d’apostolat discret et stimulant

  •  Un endroit de ventes et de présence aidante à la clientèle

 

 

La cantine  

  • Est un lieu où presque tous les enfants scolarisés prennent le repas de midi

  •  Est un lieu de précieuse collaboration avec les gens de la population

  • Les sœurs y procurent une présence sécurisante et stimulante

  •  Elles concourent à la formation de monitrices
 
Un groupement d’associés à la congrégation
  • Les sœurs entretiennent des liens particuliers avec des gens désireux de vivre un plus-être selon l’esprit et le charisme de la congrégation.

  •  Elles assurent l’animation et la formation continue des associés, hommes et femmes.

 

 

La Léproserie 

  • Les sœurs sont présentes à ce milieu par des visites, le ministère de communion et de menus services.

     

 

 

 

 

L'art et l'artisanat à Tahiti

 

Voici quelques pièces d'art et d'artisanat produites 
sur l'île de Tahiti. Pour voir l'image en plus grand, 
cliquez sur la miniature.

 

 

Chapeau de paille tressée et collier de coquillages

Boite à vanille en paille tressée

Décoration sur tapa, étoffe végétale produite à partir d'écorce battue

Longue pièce décorative en bois ornée de motifs locaux

Motifs décoratifs très typiques

Le pareo est une longue pièce de tissu servant de vêtement et à de multiples autres usages

La perle n'est pas cultivée à Tahiti mais sa nacre est un matériau de prédilection pour l'art local.

Très joli petit plateau en nacre.

Des motifs polynésiens ornent ce vase de céramique.

Éventail dont les motifs chinois sont empruntés à cette culture très présente sur l'île.

Décoration sur tapa

Décoration sur tapa, étoffe végétale produite à partir d'écorce battue

Planche à fromage en bois taillée selon la forme de l'île de Tahiti

Couteau à manche de nacre sculpté de motifs décoratifs polynésiens

Motifs sculptés sur le manche de couteau, détail

Croix en nacré ornée de l'emblème des FCSCJ

Coupe-papier dont la pointe est en rostre d'espadon

Coupe-papier taillé dans un os de boeuf, détail

Sous-plat recouvert d'une feuille de tapa

Long plateau superbe

map-marker-alt_1.png
mobile-alt.png
envelope.png

MAISON PROVINCIALE

575, rue Allen

Sherbrooke

Québec, Canada

J1G 1Z1

Téléphone : (819) 569-9617

Site web : fcscj.net

Courrriel : info@fcscj.net

 

4.png
Fichier_1.png
1.png
2.png

Créé par Communications et Société propulsé par SedNove