Goto main content

La vie de Jean-Maurice Catroux au théâtre

S. Marthe Théroux rappelle à l'assemblée des FCSCJ et associés que le but de ce théâtre est de mieux faire connaître l'abbé Catroux et de créer place pour une expérience spirituelle. Les acteurs - dont aucun n'est acteur de profession - y trouveront pour eux-mêmes matière à dépassement...

MOV07416_0004.jpg
MOV07417_0001.jpg

La naissance de Jean-Maurice Catroux, le 3 octobre 1794.

Un courrier apporte la nouvelle : La révolution desserre son étreinte et l'oncle Michel, prêtre, viendra baptiser le nouveau-né.

MOV07418_0001.jpg
MOV07419_0001.jpg

La famille Catroux vit aux Rosiers, sur le bord de la Loire, pas très loin d'Angers.

Jean-Maurice rejoint son père dans son atelier de savetier-marchand de bois et lui confie son désir de devenir prêtre.

MOV07420_0001.jpg
MOV07422_0001.jpg

La famille est pauvre et Jean-Maurice est l'aîné de 6 enfants. Il prie avec sa mère pour que Dieu favorise sa vocation.

Le curé de la paroisse donnera des cours de latin 2 heures par jour à Jean-Maurice.

Jean-Maurice dit Au revoir à son curé avant de partir au collège de Beaupreau, où il fut un brillant élève, couronné de prix convoités par les étudiants.

MOV07424_0001.jpg
MOV07426_0001.jpg

Du Grand Séminaire d'Angers, Jean-Maurice (26 ans) écrit à ses parents en 1818: "Bientôt, je serai prêtre."

Il est ordonné le 19 décembre 1918 par Mgr Montault dans la cathédrale d'Angers.

Jean-Maurice désire être missionnaire mais son curé lui fait valoir combien la France a besoin de prêtres.

MOV07427_0001.jpg
MOV07428_0002.jpg

Après deux ans de ministère paroissial à la cathédrale d'Angers, Jean-Maurice est nommé par son évêque, Mgr Charles Montault des Isles, au poste de curé de La-Salle-de-Vihiers.

L'institutrice de la paroisse, Mlle Brion, cause des difficultés inextricables. Jean-Maurice songe à résoudre le problème en fondant une petite communauté pour l'enseignement et le soin des malades.

MOV07429_0001.jpg
MOV07430_0002.jpg

Pour l'impliquer dans son projet, M. Catroux approche Rose Giet, une demoiselle dans la quarantaine, pieuse et sérieuse.

Pour Marie, la mère de Rose, la perspective de perdre son soutien l'inquiète mais elle ne s'y opposera pas : "Vous aurez une bonne fille dans ma Rose", dit-elle.

MOV07431_0003.jpg
MOV07432_0001.jpg

La profession de Rose et la fondation de la Congrégation ont lieu dans l'église de La-Salle le 18 décembre 1823.

L'abbé Catroux fait le bilan de son ministère à La-Salle.

MOV07433_0001.jpg

L'abbé Catroux, dans la soixantaine, éprouve des problèmes de santé. Des soeurs infirmières veillent sur lui.

MOV07434_0001.jpg
MOV07434_0002.jpg


Le médecin du village ne peut empêcher la maladie de progresser.

Devant le notaire et des confrères, Jean-Maurice signe son testament.

MOV07436_0001.jpg
MOV07423_0002.jpg

Jean-Maurice Catroux décède le 16 avril 1863, à l'âge de 69 ans. Il est enterré dans le cimetière paroissial. Son coeur est conservé à la Maison-Mère.

La supérieure générale, S. Marie-Rose, en avise l'évêque d'Angers, Mgr Angebault.

MOV07439_0001.jpg
MOV07440_0001.jpg

La fin de cette petite congrégation est de travailler avec zèle et joie à la plus grande gloire de Dieu.

"Souvenez-vous, mes très chères filles que votre institut est consacré depuis le début au Sacré-Coeur de Jésus." abbé Catroux

MOV07440_0002.jpg
MOV07440_0003.jpg

Tâchez d'exciter en vous une soif ardente de puiser à ce divin Coeur comme à une source intarissable toutes les grâces pour vous-mêmes, pour le prochain, pour votre maison, votre paroisse, pour le diocèse et pour toute l'Église. Le coeur de Jésus fut ouvert pour nous y donner un accès facile.

En ce 150e anniversaire du décès de notre bon Père, rendons grâce à Dieu d'avoir mis au coeur du Père Catroux ce désir de procurer la gloire de Dieu et le service du prochain par la réalisation de la Bonne Oeuvre. Cette petite plante fragile a grandi et poussé dans plusieurs pays du Nord et du Sud. Nous sommes les héritiers et les héritières d'un charisme de proximité avec Dieu et avec le prochain.

MOV07440_0004.jpg
map-marker-alt_1.png
mobile-alt.png
envelope.png

MAISON PROVINCIALE

575, rue Allen

Sherbrooke

Québec, Canada

J1G 1Z1

Téléphone : (819) 569-9617

Site web : fcscj.net

Corrriel : communications@fcscj.net

 

4.png
Fichier_1.png
1.png
2.png

Créé par Communications et Société propulsé par SedNove