Pour que l’Évangile se propage

Sœur Yvonne, revenue du Lesotho, continue son engagement missionnaire. Elle a l’art de s’entourer de collaborateurs et collaboratrices. L’article ci-dessous est dû à la plume de Marcelle Laffage.

Au mois d’août 1993, Mgr Gérard Cambron rédigeait un Code d’activités à l’usage d’un comité missionnaire paroissial. Au même moment, répondant au désir de Mgr Laurent Lareau, curé de Saint-Patrice de Magog, un comité missionnaire a été structuré afin de maintenir et de donner un nouvel essor à l’esprit missionnaire de notre paroisse.

Quelques projets sont mis en marche dont le plus important est, sans contredit, la fête missionnaire grandiose organisée dans le cadre du centenaire de la construction de l’église Saint-Patrice de Magog en octobre 1994. On rendait hommage, en ce dimanche des missions, tout spécialement à tous les missionnaires nés dans cette paroisse et baptisés dans cette église. Ils étaient au nombre de vingt-huit, répartis dans dix communautés religieuses. Après la messe, un dîner fraternel réunit de très nombreux convives qui surent apprécier l’atmosphère chaleureuse qui y régnait, agrémenté d’une charmante chorale.

1995 vit notre premier bazar qui, s’avérant un succès, devint annuel. En effet, depuis, à chaque année, nous avons répété l’événement qui fait appel à de nombreux citoyens qui nous apportent toute l’aide nécessaire pour mener à bien cet événement qui nous permet d’aider de très nombreuses œuvres animées par des missionnaires de chez nous.

Au fil des années, nos missionnaires de Magog se faisant moins nombreux, plus âgés ou malades, sont revenus au pays; nous avons donc élargi nos perspectives et donné largement à d’autres œuvres tout aussi valables et à des missionnaires qui font appel à nous ou qui nous sont recommandés fortement. Nous avons aussi fait instruire plusieurs séminaristes de pays en voie de développement.

Également, lors de catastrophes naturelles, nous avons répondu généreusement, par exemple lors de tremblements de terre, inondations, tsunamis, etc. Ces différentes contributions sont aussi l’occasion d’une correspondance très intéressante qui nous tient au fait des différents besoins dans le monde et nourrit notre intérêt dans des domaines divers, nous incitant à travailler sans relâche dans un intense esprit missionnaire.


Depuis quelques années, notre comité missionnaire paroissial est devenu le Comité Missionnaire de Magog qui regroupe des membres de différentes paroisses de la ville.


haut de page