Parmi les chrétiens

Introduction Ton arrière-arrière grand-mère JMJ Les brebis de Jésus Évangéliser selon
la méthode
Alpha

Les brebis de Jésus

Comme un bon pasteur

Un dimanche dans ma paroisse, on demande des catéchètes pour l’initiation aux sacrements de Pénitence et d’Eucharistie. Alors, je me suis dit qu’après avoir préparé des jeunes de 1e année scolaire à ces deux sacrements pendant presque 15 ans de mes années d’enseignement, je pourrais rendre ce service à ces jeunes.

Je trouvais dommage qu’il n’y ait pas de suite à cette démarche sacramentelle. Je me demandais quoi faire…

Lors d’une inscription pour les sacrements où les catéchètes doivent se présenter, 4 d’entre elles disent : « Je m’occupe des Brebis de Jésus ». Ces paroles m’ont beaucoup interpellée. Après informations, j’ai su qu’il fallait suivre une session de formation pour s’occuper de ce mouvement « Les Brebis de Jésus », mouvement pour les jeunes de 6 à 12 ans.

Alors j’ai participé aux 2 journées requises de formation, à Montréal, à Pierrefonds. Journées très remplies et très riches sur la spiritualité qui anime ce mouvement ainsi que sur la pédagogie des rencontres. Le cœur des rencontres est la proclamation de la Parole de Dieu, suivie d’un partage et d’une expérience évangélique permettant d’intérioriser la Parole et de toucher le Verbe de Vie. Après plusieurs mois de prières et de préparations matérielles, le dimanche de la « Pêche miraculeuse », le Bon Pasteur me faisait pêcher, à l’église, 4 petites brebis placées devant moi. Mon cœur était dans la joie et  l’action de grâce. C’est en 2001 que je devenais Pasteur d’un premier groupe de 4 « Brebis de Jésus ».

Depuis, mon groupe s’est renouvelé plusieurs fois. C’est toujours avec un grand plaisir que j’accueille de nouveaux membres. J’ai toujours hâte à chaque semaine de rencontrer mes petites Brebis assoiffées d’entendre parler de Jésus qui les amène à la prière et qui les transforme. Elles découvrent le vrai Jésus, Bon Pasteur, qui les aime d’un Amour sans mesure, les appelle par leur nom et les nourrit de sa Parole et de son Pain. Après chaque réunion, elles se sentent mieux, disent-elles, avec le goût de revenir la semaine suivante.

Chères Petites Brebis que j’aime, vous me faites vivre et vibrer au diapason du Cœur du Bon et Vrai Pasteur qui prend soin de chacun de nous, ses Brebis, et nous conduit au gras Pâturage éternel. 

Aurélie Lacasse, fcscj
Nov. 2005

haut de page